Marie & le Montmartre

Ixelloise depuis 40 ans, Marie nous raconte d’abord son quartier, celui de la petite Suisse qu’elle affectionne particulièrement. Ce quartier populaire d’Ixelles brassé du folklore estudiantin aux habitués du Café Montmartre. Elle nous conte l’époque des spaghettis sur la table, les 33 tours rock et le calme précieux de sa maison à deux pas du désormais mythique Montmartre. Cet endroit qui a vu défilé toutes les générations, toutes les musiques et dont les murs nous racontent l’histoire de ses habitués.

C’est avec une pointe de nostalgie qu’elle nous délivre ses impressions sur l’évolution du lieu : « Avant, le quartier était plus convivial. Aujourd’hui, il y a plus de râleurs qui veulent régenter l’endroit ». Devenu plus « haut de gamme » selon ses dires, Marie fait le parallèle avec le Montmartre où elle a travaillé durant trois années : « L’âme du Montmartre est encore là mais ce n’est plus pareil. Ici, c’était la passion pour la musique rock. A l’époque, c’était le seul café, sa spécificité… Aujourd’hui, chacun fait sa playlist… On y écoute désormais de tout, du reggae au Hip-hop ».

Quand on écoute Marie et malgré l’évolution du lieu qu’elle dépeint, on ressent son attachement pour l’endroit et elle n’est pas la seule. Le café Montmartre reste pour beaucoup le terrain de jeu privilégié avec sa table de billard, ses jeux de fléchettes et de dés, son baby-foot, sans oublier les incontournables soirées football où le noir-jaune-rouge et la franche camaraderie dominent. Le lieu de rendez-vous des copains de toujours incontournable pour qui veut rencontrer l’un des plus emblématique café ixellois.

Leave a Reply